Description synthétique du projet « Hyperloop »

L’Hyperloop, version Elon Musk1, devrait permettrait de transporter à une fréquence élevée des personnes/marchandises à une vitesse subsonique (environ 1 100km/h 2) dans un tube, monté sur pylônes, et maintenu sous vide partiel (1 mbar). Dans ce tube, les personnes (28 passagers)/marchandises voyageraient dans des capsules pressurisées ou «pods» (termes utilisés de façon interchangeable dans la publication) dotés d’un ventilateur à l’avant pour expulser l’air arrivant devant le pod derrière lui afin d’égaliser la pression dans le tube, puis de les propulser avec des rails d’accélération magnétiques linéaires à induction sur 1% de la distance soit tous les 100 km. Les pods sont supportés par un coussin d’air. Selon M. Musk, ce système de transport serait économiquement viable pour toute liaison inférieure à 1.500 km : le trajet San Francisco-Los Angeles pourrait être effectué en 35 minutes avec un billet ne coutant que 20 dollars et avec une réduction de 90% des coûts d’infrastructure.

Les caractéristiques du dispositif sont extraits du document officiel « Hyperloop alpha », disponible sur le site de l’une des startups de M. Eon Musk [/efn_note], devrait permettrait de transporter à une fréquence élevée des personnes/marchandises à une vitesse subsonique (environ 1 100km/h 3) dans un tube, monté sur pylônes, et maintenu sous vide partiel (1 mbar). Dans ce tube, les personnes (28 passagers)/marchandises voyageraient dans des capsules pressurisées ou «pods» (termes utilisés de façon interchangeable dans la publication) dotés d’un ventilateur à l’avant pour expulser l’air arrivant devant le pod derrière lui afin d’égaliser la pression dans le tube, puis de les propulser avec des rails d’accélération magnétiques linéaires à induction sur 1% de la distance soit tous les 100 km. Les pods sont supportés par un coussin d’air. Selon M. Musk, ce système de transport serait économiquement viable pour toute liaison inférieure à 1.500 km : le trajet San Francisco-Los Angeles pourrait être effectué en 35 minutes avec un billet ne coutant que 20 dollars et avec une réduction de 90% des coûts d’infrastructure.


Emplacements théoriques du sous-système de la capsule passager Hyperloop – Crédits : Document officiel « Hyperloop alpha », déjà cité

  1. Cette section s’appuie sur l’article de « Sciences et Avenir » du 14 août 2013, le lendemain de la publication par Elon Musk de son rapport sur l’Hyperloop. L’article est disponible en ligne à la date de la rédaction de cette production à cette URL .
    Les caractéristiques du dispositif sont extraits du document officiel « Hyperloop alpha », disponible sur le site de l’une des startups de Eon Musk également à partir du site des TPE (Voir la section Documents)
  2. Juste en dessous de la vitesse du son qui est de 1192 km/h.
  3. Juste en dessous de la vitesse du son qui est de 1192 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.